Os Ancares

Os Ancares

Valle de Ancares est une région traditionnelle de l'Espagne, dans la province de León, qui coïncide avec le district municipal de Candín  et qui, dans la seconde moitié du 20e siècle, a donné son nom à un territoire plus vaste connu sous le nom de Los Ancares la version la plus souple et la plus large, qui inclut d'autres parties de la Bierzo en León, de Navia de Suarna de Piedrafita del Cebrero à l'est de Lugo et une partie de Ibias au sud-ouest de Asturias.

 

C'est une région montagneuse, difficile d'accès jusqu'à la fin du XXe siècle, qui a conservé ses coutumes, son architecture et sa langue. Elle est située entre deux bassins, celui du Sil et celle de la Rivière Navia  séparés par les ports de Ancares (1670 mètres au-dessus du niveau de la mer) au nord et Port de Portelo (1068 masl) au sud de la chaîne de montagnes d'Ancares.

 

L'éperon de la chaîne de montagnes cantabrique connu sous le nom de sierra de Ancares est un système géomorphologique à la jonction des provinces de León et de Lugo. Il s'étend du sud au nord, de Peña Rubia à l'extrémité sud-ouest, et le sépare de la vallée du Balboa à León, et de la Noceda à Lugo, jusqu'au col d'Ancares, qui borde la chaîne de montagnes de Mingatón au nord et d'où s'ouvre la vallée d'Ancares au sud-est, où coule la rivière qui a donné son nom à toute la région.

 

La vallée d'Ancares, résultat de l'érosion glaciaire et fluviale, est entourée de montagnes d'altitude moyenne élevée (Pico Cuiña 1987 masl) et des pentes abruptes. Il est situé au nord-ouest d'El Bierzo. La rivière principale est la río Ancares affluent du río Cúa dans le bassin de la Sil. Il prend sa source au confluent des rivières Cuiña et de la Vega, au sud de Candín. Ses affluents sont les rivières Miravalles et Seco, ainsi que les ruisseaux de Penedón, Baliñas et de la Cruz. La vallée se termine à l'extrémité sud de la commune de Candín, coïncidant avec la limite méridionale de la région traditionnelle. Valle de Ancares. Après cette gorge, la vallée s'ouvre à nouveau en San Martín de Moreda puis la rivière se jette dans la Cúa dans le district municipal de San Pedro de Olleros.

 

Au nord de la chaîne du Mingatón, en direction des Asturies, s'ouvre la vallée du río Ibias avec les chaînes de montagnes de Borde, Pandelo et Valcarce, et celles de Muniellos, qui la séparent du río Narcea et Barreiro, qui la sépare de la Navia.

 

Au sud de la chaîne de montagnes de Barreiro s'étend le bassin de Navia avec de petites chaînes de montagnes telles que celles de Linares, Murias ou Granda de Arrojo, jusqu'à ce qu'il atteigne le district de Cebrero qui forme la transition entre Los Ancares et la chaîne de montagnes de Caurel.

 

Continuant à partir du port de Piedrafita à l'orient, la vallée du Valcarce affluent du Burbia avec les vallées du Balboa sur la rive gauche et de l'Océan Indien sur la rive gauche et de l'Océan Indien sur la rive droite. Barjas à droite. Au nord, la vallée de la Burbia borde la vallée de l'Ancares et, plus au nord, s'ouvre la Valle de Fornela, la région traditionnelle de León, à l'amont de la rivière Cúa. À l'ouest de cette vallée se trouvent les districts traditionnels de Rivas del Sil et de Laciana, qui forment l'"Alto Sil".

 

La partie léonaise de Los Ancares, outre la vallée de la rivière Ancares, comprend les vallées de Fornela, Burbia et Tejeira zone couvre une superficie d'un peu plus de 62 000 ha. La partie galicienne s'articule autour des villages de San Román de Cervantes et Navia de Suarna et couvre une superficie de près de 8000 ha. Elle est drainée par les rivières affluentes de la rive droite de la rivière Navia, qui prennent leur source dans la chaîne montagneuse d'Ancares. La partie asturienne ne comprend que la vallée de la rivière Ibias ou Pelliceira, soit environ 1 000 ha.